greffe à l'anglaise imbriquée

Ce type de greffe est indispensable pour la sauvegarde des arbres fruitiers. Passé les querelles des ignorants au sujet des noms de ce type de greffe, il faut dire que c'est facile à réussir, que l'on peut pratiquer pendant une très grande période. Je vais essayer de vous expliquer en image. Il est essentiel de bien réussir ce système de greffage.

comme je l'avais promis j'ajoute des détails importants.

Ce genre de greffe que les " bouquinistes " nomment à tort compliquée n'est pas compliquée du tout, mais plus facile à faire que la simple, elle tiens mieux pendant le travail. 

Regardez bien la photo: La lame est en biais et comme c'est la partie qui va rester, l'oeil que l'on garde aux extrémités des entailles est sous la lame.

On voit le germe de l'oeil sur la partie que l'on va garder

Sur les photos çi dessus on voit bien la taille des yeux "tire sève"

On attaque la première entaille à un tiers du sommet et on descends de la hauteur de la lame comme repére

A partir de là c'est facile: on écarte "maman" pour que "papa" puisse entrer.Regardez en détail comment il faut appuyer avec les doigts ( les parties blanches ) Les yeux sont bien en place en attache avec le lien et c'est parti.

Les photos causent d'elles mêmes, mais il faut bien détailler car il y a des détails très fins et très importants Je laisse en l'état les photos dans quelques jours je donnerais des explications vous verrez si vous aviez bien vu.

deux exemples de greffes males bâties mais reprises. Une preuve de la facilité.