les tailles

C'est la grande affaire des amateurs ( personnes qui aiment ) 

il faut se mettre en tête que c'est plus une philosophie qu'un travail. On taille avec sa cervelle qui commande la main.L'arbre est un être vivant et pour par exemple pour le faire fructifier il faut faire ce qu'il veut.La difficulté c'est qu'il est muet il faut l'observer.

La même variété change avec l'age, le climat, l'environnement, les soins apportés etc.

L'age

Depuis la plantation jusqu'à son dépérissement l'arbre change tous les ans. IL faut suivre. 

la prime jeunesse

L'arbre a été planté: peu de frais faits; l'arbre va partir très doucement. c'est la solution des découvreurs de variétés, par réaction aux mauvaises conditions de vie l'arbre va se mettre à fruit très vite la seconde année par exemple. On voit très vite si on garde ou si on change la variété. Cette solution est réservée aux " vieux " collectionneurs.

la formation

C'est une solution qui est préférable si vous n 'êtes pas un bon " sécateur "

La terre est travaillée, ameublie, fumée au fond.

Vous pouvez arroser au mois de Juin: c'est la solution idéale.Vos arbres vont démarrer au quart de tour, il faudra peut être tailler ou même pincer dés la première saison.

La formation va commencer trés vite surtout vous voulez faire des formes suivies et le plus petites possible.

on réfléchi à la forme dés la plantation c'est pour prévoir l'emplacement et la quantité d'arbres que l'on veut mettre dans la surface ( SAU) Pour le collectionneur:  beaucoup d'arbres Pour le " Bon père " de quoi alimenter la famille en fruits toute l'année

Le haute-tige ou le basse tige? Il faut prévoir pour le haute-tige 100 m² au sol 100 Kg s de fruits, 60 litres de jus. En moyenne 1 Kg de fruits par semaine, 100 Kg s par an en gros. Mais une variété a un trajet de récolte et un trajet de consommation quelque fois très court par exemple une quinzaine de jours pour la passe-pomme et 2 à 3 ans pour la reinette du Mans dans certaines conditions de récolte. 

Taille des basse-tiges

L'ensemble peut se résumer ainsi

Dans le haut, on enlève le bois on laisse les fruits. 

Dans le bas, on enlève les fruits et on laisse du bois long. 

Au centre on laisse du bois et des fruits en éclaircissant selon: trop de bois trop de fruits

A toujours avoir en tête

Pour tirer ce que l'on souhaite des arbres fruitiers il faut savoir maitriser la vigueur, c'est à dire le courant de sève brute:

La sève brute a tendance a se porter

Vers les parties les plus hautes de l'arbre.

Vers les parties les plus longues.

Vers les parties les plus éclairées

Vers les parties les plus aérées.

Vers les plus verticales

Vers les parties les plus garnies.

Vers les parties les plus jeunes

Travaux de primtemps

Ces travaux sont ABSOLUMENT indispensables

l'équilibre feuilles fruits.

La formation: les interventions au moment de la vigueur sont souvent indispensables.

En gros l'arbre a des fruits ou des feuilles, si il y a des fruits on éclairci si il y a des feuilles on pince.

Manque de coursonnes, si les yeux de l'extrémité partent en vigueur, le bas du rameau est vide: il faut le remplir, c'est l'utilité des CRANS, des barrages de séve.

L'arcure facilite le mise à fruits.

le fageotage attire la séve brute.